Sebastien VUILLOT

Artiste associé et fondateur de la Cie Tsurukam, avec Kaori Suzuki depuis 2004.

La compagnie franco-japonaise développe depuis 10 ans sa propre esthétique autour de la danse, la marionnette, l'objet, la vidéo et l'univers sonore.

Quatre créations majeures : Kagome, Tomoki, Qui-Koto ?, NingyoLAB.

 

Il se forme dès 1985 à la danse Jazz, contemporaine et aux claquettes auprès de Françoise Raquin, Roger Bergerin, Yano Yatrides, Hélène Sadovka ainsi qu'au théâtre (Acteur Studio) avec Yves Carlevaris et Michelle Ulrich.

Grâce à sa rencontre avec Kaori Suzuki, il s'initiera au théâtre traditionnel japonais et rencontrera au sein d'ateliers des grand maîtres du théâtre Nô et Kyôgen comme le Maître Kanze et Namura Mansai.

 

C'est en 2002 qu'il rencontre la marionnette avec Christian Remer et Alain Recoing (Maître de la marionnette à gaine en France). Il deviendra son assistant lors de ses ateliers de formation professionnelle au « Théâtre aux Mains Nues » à Paris. Il enseignera les fondamentaux de la manipulation et interviendra à la formation professionnelle du théâtre d'Asnières ainsi qu'à la Grange aux Loups à Poitiers. Il continue de se former et de rencontrer des artistes déterminants dans sa progression artistique comme Oishi Okamoto du Dondoro théâtre, Franck Solhne à l'Institut International de Charleville Mézières.

 

 

Direction d'acteurs dans « Peau D'âme », Cie de l'Ausne, Théâtre de l'Usine, Festival Baroque de Pontoise.

Mise en scène et interprétation de l'événement StarWars, Opéra Bastille, Arbre de Noël de l'Opéra.

1er prix Dance Box avec son solo « Ningyo », Espace franco-japonais Bertin Poirée, Paris. Solo créé aux Ateliers Chorégraphiques Carolyn Carlson.

Projet et l'élaboration du pilote « les Surikies », créé et réalisé par Jean Etienne Siry.

 

Accompagne et interprète dans plusieurs projets marionnettes au cinéma : 

« Ballon rouge » de Lou Tsao Tsien.

 « M'as-tu rêvé » et « Sister, un cas classique » d'Ester Toth, Palais de Tokyo,Paris.

 « Bunraku » de Bruno Sarabia, dans une sélection de courts métrages au Festival de Cannes 2015.

Accompagnement, aide à la mise en scène et à la manipulation dans «  La princesse à la guitare », conte japonais, créé au Musée de la Musique de Paris avec la Cie de l'Ausne de Miguel Henry et d'Akiko Veaux.Cette création sera jouée à Genève.