PROGRAMME DU FESTIVAL NINGYO

           Du 10 au 17 février 2017

KAGOME est l’adaptation d’une légende japonaise don’t l’héroine est une aigrette.

Ce magnifique échassier migrateur, est un oiseau très populaire et sacré pour le peuple japonais.

Dans cette l’histoire, cette aigrette est blessée par DES hommes et soignée par UN homme. Touchée par sa générosité, elle se transforme en femme pour le remercier, ainsi qu’un Tsulunosenbaori ( tissu tissé avec mille plumes d’aigrette ) pour célébrer leur union.

Ce Tsulunosenbaoli va attirer la convoitise de deux personnages peu scrupuleux.

Est-ce que CET homme va pouvoir tenir la promesse qu’il a faite à sa femme ?....

A travers les différents protagonistes de cette histoire, nous revisitons le mythe d’Orphée don’t on retrouve la trace dans toutes les cultures du monde.

• Adaptation, Interprétation :

  Kaori Suzuki, Sébastien Vuillot
• Mise en scène, Chorégraphie :

  Christian Remer, Kaori Suzuki, Sébastien Vuillot
• Scénographie, Marionnettes, Masque :

  Kaori Suzuki, Sébastien Vuillot

  Costumes: Haruka Nagai
• Lumière : Christian Remer


 

"Kagome" a été jouée en autre au festival Mondial de la marionnette de Charleville-Mézières, au festival des enfants de Hyères les Palmiers et au festival marionnettons-nous en Essone

Théâtre, danse, masque et marionnettes à gaines
Durée 1h00

par la Cie Genre "grey" ( compagnie japonaise invitée )

par la Cie Tsurukam

*Le 14 février à 15h00 et 19h30*

"Torimonogatari" ou l'histoire d'un oiseau

*Du 10 au 11 février*

* Le 16 février à 18h00 (plateau 1) et 20h30 (plateau 2) *

* Le 17 février à 14h00 (plateau 1) et 16h30 (plateau 2) *

Plateaux de formes courtes

 6 compagnies de théâtre de la marionnettes ont été sélectionnées après un appel à candidature qui a suscité un grand intérêt auprès des professionnels de la marionnettes.

Deux plateaux ( plateau 1 et plateau 2 ) de 3 spectacles sont proposés

L'Ordre de passage pourra être modifier pour des raisons techniques, mais nous vous proposons :

le 16/02 à 18h00 et le 17/02 à 14h00

PLATEAU 1

L'arbre

Par Pascale Toniazzo Cie Via Verde

Par une mer apaisée.
Un enfant endormi dans une barque à la dérive
échoue sur un étrange îlot, où se dresse un arbre gigantesque.
Comme une présence rassurante, sereine et immuable. Un être millénaire.
Il sent, touche, grimpe, joue tant et si bien qu'il ne voit pas sa barque s'échapper au loin. Et bientôt le vent se lève, le soleil s'évanouit, l'îlot rêvé devient énigme. Par quels cheminements devra-t-il passer pour pouvoir s'en retourner?

"L'Arbre" est un spectacle visuel,musical, et sans paroles. Un théâtre de sensations, de compréhensions intuitives, où l'enfant et l'adulte laissent échapper leur imaginaire. Organique, onirique et épurée,une histoire
éphémère au pied d'un arbre millénaire.

Durée 20 mn (à partir de 3 ans)

Création et mise en scène: Isabelle Bernay et Pascale Toniazzo

Interprétation: Pascale Toniazzo

Composition et interprétation musicale: Marc Bernay Di Clemente

Dispositif technique: Damien Camus et Valentin Monnin

Crédits photo: Cie Via Verde

Une production de la compagnie Via Verde et du Théâtre Ici&Là de Mancieulles.

Avec le soutien de la ville de Thionville.

La main dans le sac

Par Charlie Denat Cie La Berlue

Durée 20 mn Tous publics

De et par Charlie Denat

Mise en scène: Aurélia Delescluse!

Lumières: Damien Leclerc / Corentin Veschambre

 Au commencement, était le sac plastique

Le sac était seul

Puis il y eut l’homme

L’homme était seul

Le sac plastique rencontra l’homme et il y eut la joie

L’homme rencontra le sac plastique et il y eut la vie

L’homme apprivoisa le sac et le sac crut que l’homme était bon

...Dommage

Spectacle sans parole, intimiste, poétique, drôle et cruel, 

La main dans le sac met en scène la rencontre d’un personnage et d’un sac plastique parcourant ensemble quelques unes des grandes émotions humaines.

L’univers de la Cie La Berlue se caractérise par une esthétique sobre : scénographie extrêmement dépouillée et jeu d’acteur placé au centre du spectacle. Troisième création de la compagnie, la main dans le sac se propose de poursuivre dans cette voie et nous amène à porter un regard nouveau sur les objets et sur le monde qui nous entoure.

EXISTE

Véra rozanova et Lucas Prieux collectif 23h50

Durée 20mn Tous publics

Interprêtation: Véra Rozanova

Mise en scène: Lucas Prieux et Véra Rozanova

Partons de « l’Existentialisme », courant philosophique porté par Jean-Paul Sartre :

chez l’Homme, l’existence précède l’essence. Nous existons d’abord, puis nous nous définissons.

Les spectateurs observent un être marionnettique vivant et le suivent tout au long de sa vie éphémère : dans ses choix , dans sa recherche d’existence et dans sa quête, afin de se définir.

Son corps modulable est une structure qui donne à voir à la fois, le reflet de sa personnalité et ses contraintes.

Cet être trouvera-t-il son sens, sa liberté ? Ses limites ?

PLATEAU 2

Le 16/02 à 20h30 et le 17/02 à 16h30

Médée la petite

Durée 25mn ( à partir de 11 ans)

Conception et interprétation : Cécile Givernet
Création sonore : Vincent Munsch
Regard extérieur : Pascal Contival
Scénographie : Cécile Givernet Vincent Munsch
Illustrations : Frédéric Bidet
Lumières : Cécile Givernet Vincent Munsch
Régie son : Vincent Munsch
Voix : Pascal Contival, Cécile Givernet, Jenny Lepage, Manuel Martin

Médée la petite est une forme marionnettique courte qui retrace le parcours chaotique de Médée à Corinthe
lors de sa répudiation par Jason. Inspirée des textes de la tragédie grecque, elle offre une relecture poétique de cette sombre légende.Une femme est dans l'ombre. Elle guide le spectateur dans les tumultes intérieurs de Médée, quelques heures avant l'irréparable.
La lumière scintille, les objets s'animent, des voix se font entendre...
Dans une ambiance foraine, c'est toute la folie de Médée qui envahit l'espace.

Cie Espace Blanc

Mr Nu

KulisS

 Cie Coatimundi

 

 

 

Branches et racines polies,

Délavées par le courant du temps.

Squelette végétal, sec et grinçant.

Mouvements d’os en saccades,

Parfois, des gestes fluides à la conquête du ciel.

Arpenteur précautionneux et circonspect,

Il explore le mouvement qui le libérerait de sa pesanteur.

De et par Jean Claude Leportier et Catherine Krémer

Mise en scène, chorégraphie , interprétation et création marionnette:

Jean-Claude Leportier et Catherine Crémer

Petite chorégraphie de 20 minutes.

Pour adolescents et adultes (grands enfants acceptés).

    Le duo Leportier/Kremer fonctionne depuis 1970. Après avoir étudié et pratiqué les arts plastiques en France et au Mexique, ils abordent le jeu d’acteur, le Tai-chi-chuan et la danse. La découverte de la marionnette au travers de la tradition sicilienne, du Bread and puppet theatre (de Peter Schuman) et du Bunraku japonais influence ensuite leur langage d’une façon décisive. C’est très naturellement qu’ils développent au croisement des chemins un théâtre de « Gestes et d’Objets » où la marionnette tient toujours une place importante.

    Au long de 42 années d’expérience professionnelle (dont 10 au Mexique) et de 22 créations, ils ont tracé un chemin particulier qui les a fait connaître nationalement et internationalement. La Compagnie a présenté ses spectacles dans divers pays : Mexique, Brésil, Argentine, USA, Canada, Japon, Corée, Finlande, Suède, Norvège, Danemark, Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse, Hongrie, Irlande, Grèce, Mali, Kenya, etc...

Par Lana Paic Cie l'Estock fish

Lana Paic : comédienne, marionnettiste, jongleuse Née en Croatie, vit en France depuis l’âge de 11 ans. Formée au cirque au « théâtre cirqule » de Genève, et au centre des arts du cirque de Lomme, formée au théâtre et au clown à Marseille au théâtre Marie Jeanne, elle s'est spécialisée depuis une dizaine d’années dans le jonglage aux massues. Lana Participe à de nombreuses créations collectives, spectacles de rue dynamiques et burlesques, spectacles de jongle pour la scène, cirque théâtre sous chapiteau, créations in situ, improvisations….

Adaptation d'un extrait de 20mn du Spectacle KulisS pour le Festival Ningyo

A partir de 10 ans

Interprètation, manipulation et jonglerie: Lana Paic

Au Centre Franco-Japonais le Tenri, Espace Bertin Poirée

8-12 rue Bertin Poirée 75001 Paris 

Réservation : 01 44 76 06 06 ou resa@tenri-paris.com
Tarifs: PT 15 euros, TR 12 euros, Enfant 7 euros 

La compagnie Genre Gray est une compagnie réunissant des artistes autour de Mme Kurotani Miyako pour donner sens à chaque élément que ce soit la marionnette, l'objet ou le maître manipulateur.

« Torimonogatari » est une histoire entre un oiseau

(qui a le souvenir d'avoir été un être humain) et un être humain (qui a le souvenir d'avoir été un oiseau).

Ils veulent l'un et l'autre retrouver leur ancienne vie.

Le monde d' Akémi Kitai à la recherche de son origine ancestrale pourrait bien dépasser les frontières des nations et du temps...

mise en scène  KUROTANI Miyako
concept, décor, interprète KITAI Akemi
lumière SHIMODA Megumi
son OBAYASHI Mari 
regiseuse NAGAI Nozomi

 

Elle et lui, lui et elle, eux deux… Quatre bras, quatre jambes, deux troncs et deux têtes, un seul cœur, une seule vie… La femme et la marionnette, leur histoire par bribes, sensible et grotesque dans la pénombre d’un huis clos...

 

Bienvenue chez Magda. Couturière solitaire. Et chez Hector. Marionnette de compagnie.

Magda n'est pas méchante.

Elle ne sait pas qu'autour d'elle les objets s'animent, elle ne sait pas qu'Hector n'est pas si mort qu'il en a l'air.Elle ne sait pas que des ombres dansent sur les rideaux blancs de sa fenêtre. Les rideaux sont tirés. Parfois Magda ne souvient pas. Parfois elle rêve de choses étranges, de violence et de passion, elle rêve de haches, de morceaux de corps, d'un homme manteau, et d'une tête qui roule..

 

Chez Magda, beaucoup de choses se

 passent. Mais Magda ne les voit pas.

 Elle coud.

Elle répare et confectionne....

KAGOME

Le 10/02 à 19h30
Le 11/02 à 15h00 et 19h30